Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Fred

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Dim 22 Juin 2014 - 16:51
Les posteurs les plus actifs du mois
christian HIRTH
 
jean-roch
 
maurer raoul
 
pascal.S
 
Thierry K
 


Parcours d'un jeune chasseur à l'arc

AHRCA :: Chasse :: Divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parcours d'un jeune chasseur à l'arc

Message par Chris. le Mar 9 Juin 2009 - 16:24


Récits d’un jeune chasseur à l’arc...

Voici l’histoire d’un archer à ses débuts…

Il était une fois un jeune archer qui croyait que le simple fait de tirer avec un arc et d’envoyer ses flèches à peu près la ou il le désirait faisait de lui un chasseur, bien mal lui en pris….

Et c’est la, que la longue série d’erreurs, d’ignorances, de frustrations, de doutes, de remises en cause ont commencés…

En tout premier, il fallait passer le permis de chasser, d’abord en chasse traditionnel avec fusil, puis passer la formation obligatoire afin d’acquérir le droit de chasser à l’arc, étant novice et non élevé par une tradition chasse qui ce fait souvent de père en fils, les premières questions et recherches ont commencé, à qui s’adresser… ?

Heureusement qu’avec les moyens actuels (web, etc.) les premières info. tombent rapidement, la fédération des chasseurs, les contacts, renseignements etc.
De la commence les premiers cours théorique et pratique (trop peu…) Un premier pied est en place dans le monde de la chasse…

Les renseignements arrivent petit à petit : Chasser ok mais pour cela il faut une part de chasse afin de pouvoir chasser, ou alors connaître des chasseurs afin de se faire inviter de temps en temps, lorsque l’on débute ceci n’est déjà pas facile, si l’on chasse à l’arc c’est encore pire…

Dans les ACA pas trop de souci, la chasse à l’arc étant légalisé depuis 1995, ils ne peuvent refuser un archer, ceci par contre n’est pas aussi simple lorsque l’on chasse chez un adjudicataire, patron de chasse ou privé, selon son bon vouloir, son ouverture d’esprit, ses connaissances etc. il peut tout simplement vous refuser l’autorisation de chasse sur son territoire.
Les parts de chasse en Alsace ne sont pas à moindre coûts et pour un jeune pas besoin de faire de dessin…

Après avoir fait l’acquisition d’une arme à feu (souvent la première arme) il faut acheter son arc, ce qui bien sur, demande un certain budget, en plus du matériel qui est lié (flèches d’entraînements et de chasse, carquois, habits camo., jumelle, couteaux etc.)

Une fois la question matériels réalisé reste :
La formation pour la chasse à l’arc bien entendu, avec un petit peu de jugeote, vous conviendrez fort bien que le fait de participer à une JFO (journée de formation obligatoire) pour l’obtention de pouvoir chasser à l’arc n’est et de loin pas suffisante pour pratiquer la chasse à l’arc.
C’est pourquoi il existe fort heureusement des association de chasse à l’arc qui sont la pour vous former, vous apprendre les rudiments, les bases, les connaissances nécessaires afin de maîtriser l’art difficile qu’est la chasse à l’arc !

A ses débuts il a appris à maîtriser son arc, il s’entraînait beaucoup afin d’être précis, très précis, il a appris la base dans un club de tir à l’arc, une fois acquis toute les bases il s’est dit, ça y est je me sens près à chasser, si je suis capable de faire des dix ou spot à 30 mètres, pas de souci avec un gibier dix fois plus gros…
Encore une grosse désillusion…

Une fois le territoire de chasse trouvé, ce qui n’est pas toujours évident lorsque l’on est archer, il faut connaître parfaitement son territoire de chasse.

Souvent on y pose son premier tree-stand un peu n’importe comment et n’importe ou, on y monte souvent sans faire trop attention, n’y aux bruits, n’y aux odeurs qu’on y laisse n’y au vent n’y à la fréquence de venue au poste etc. A force on se pose tout d’abord les mauvaises questions : mince je n’ais pas posé mon tree au bonne endroit, il n’y a pas de gibier dans ce secteur etc.
Après un peu réflexion, les bonnes questions se posent et les réponses viennent d’elles mêmes : suis je à bon vent ? Suis-je sur une bonne coulée, de fuite ou de gagnage ? Suis-je à fond couvert ou découvert, loin ou trop près de la coulée ? Quel animal est susceptible de passer ici ? Pourquoi ? Ais-je de bonnes fenêtres de tir, faut-il en créer ? Je suis seul, puis-je ramener le gibier ? Que dois je faire avant le tir, pendant l’approche de l’animal, après le tir… ? Distance de tirs ? Le tir en hauteur est il identique que lorsque je suis au sol ? Comment faire pour laisser le moins d’odeur possible, être le plus discret possible… La liste est longue…!

A l’approche ou la Pirsch, ai-je des habits bruyants, les habits adéquats, adaptés, pratiques, comment procéder, comment faire une bonne Pirsch ? Utiliser au mieux le vent et le terrain pour approcher un gibier etc.

Une fois la flèche tiré comment procéder ? Comment faire au mieux ? Marquer l’impact de tir, écouter la fuite de l’animal…Recherche d’indices….Tir avec indices, tir sans indices que faire…

L’animal retrouvé, comment procéder, dépeçage, éviscération, transport, avec quoi, comment, ou….Marquage du gibier, transport, remise du gibier une fois prélevé, chambre froide en période chaude, découpage, ce qui implique avoir des couteaux aiguisés, donc savoir aiguiser un couteau, etc..

Consommation de gibier et ou revente, comment, règles, lois…

En plus de toutes ces connaissances de base que l’on acquière petit à petit et sur le tas, il y a la participation à la gestion du territoire, du plan cynégétique de la chasse, l’avant chasse et aussi l’après…

Les liens qui nous unissent à la nature, le respect de la nature, du gibier, le retour aux sources, les joies de partager ses récits, moments de chasses, repas en font aussi une grande valeur, et un investissement personnel à ne pas négliger…

Oui mes amis, le parcours d’un chasseur et chasseur à l’arc n’est pas simplement le fait de pouvoir se servir d’une arme, mais d’une multitudes de connaissances à acquérir afin de pouvoir prétendre sans prétention aucune : Être un chasseur

Toutes ses données, techniques, questions, réponses vous les trouverez auprès de chasseurs compétents, et passionnées de l’AHRCA

Je suppose qu'en lisant ce texte, certaines questions vont germer dans votre esprit, il y a matière à débat je pense...
Y a cas !



_________________
Chris. Admin.
Visitez aussi le Blog de l'AHRCA http://ahrca.over-blog.com/
" Quand de la main l'initié montre la lune... l'imbécile regarde le doigt "

Chris.
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 50
Localisation : Steinbrunn le Haut
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://ahrca.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


AHRCA :: Chasse :: Divers

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum