Derniers sujets
» Les anomalies de la nature
par jean-roch Aujourd'hui à 17:57

» Repas de Noël AHRCA - 15 décembre 2016 à Michelbach
par jean-roch Aujourd'hui à 11:08

» Pas encore de date mais ça vient...
par Goerig Bernard Mer 7 Déc 2016 - 18:12

» Invitation à chasser !
par jean-roch Mar 6 Déc 2016 - 22:23

» arc de chasse Mathews Mod DXT droitier
par pascal.S Lun 5 Déc 2016 - 8:41

» Invit chasse battue arc ds le bas rhin
par christian HIRTH Jeu 1 Déc 2016 - 16:00

» invitation
par Didier M. Ven 25 Nov 2016 - 17:12

» Le bureau "brainstorme" pour 2017 - faites nous part de vos idées!
par jean marc negro Mer 23 Nov 2016 - 1:03

» dans-le-mille.fr
par Didier M. Sam 12 Nov 2016 - 9:22

» Entraînement 23 Octobre 2016
par magalie Dim 23 Oct 2016 - 0:10

» Entraînement 9 Octobre 2016
par jean françois Sam 8 Oct 2016 - 17:44

» Initiation sécurité - TreeStand 02 Octobre 2016
par magalie Sam 1 Oct 2016 - 9:42

» balistique de la flèche
par Landre Nicolas Ven 30 Sep 2016 - 9:17

» FELICITATIONS GROUPEES
par Tony Lun 26 Sep 2016 - 22:21

» Joyeux anniversaire Tony
par Tony Lun 26 Sep 2016 - 22:07

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

jean-roch

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Dim 22 Juin 2014 - 16:51

Les différents viseurs de chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:30

Salut à tous,

C’est une question récurrente pour les chasseurs que celle du choix des viseurs de chasse. Les traditions cyno-toxophile françaises disqualifient les viseurs multipoints dont le nombre de pins dépasse les 3. En effet, il est communément admis que le chasseur à l’arc français est en quête de proximité. Il choisira son viseur en fonction de son mode de chasse, mais nos tirs n’excèdent que très rarement les 30 mètres -dans des cas très particuliers-, et un viseur à 3 pins se révèle la plupart du temps largement suffisant.

Je commencerai mon post par des règles de bases qui sont valables pour tous les viseurs :

La ligne de visée :

La ligne de visée est la ligne virtuelle qui relie l’œil directeur avec le point d’impact convoité. Cette ligne est presque parallèle à la flèche puisqu’elle ne rejoint la continuité de celle-ci qu’à l’impact. On peut considérer que la ligne de visée est pratiquement parallèle à la flèche sur l’arc à pleine allonge. Cette position de tir est appelée la visée suédoise.

Il est possible de compléter la ligne de visée par un instrument qui fiabilise la position de la main de corde au visage : la visette.

La visette est une pastille trouée placée sur la corde de telle façon que l’archer regarde à travers elle et voit son viseur aligné à la cible. La visette de chasse doit avoir un diamètre visuellement superposable au pourtour du viseur ; c’est-à-dire qu'ile doit être assez grand pour que l’archer visualise l’ensemble de son viseur, et que le cercle qui protège les pins soit confondu avec la visette. Plus le viseur sera grand, et plus la visette sera grande. Un archer pratiquant le tir crépusculaire devra privilégier le viseur le plus grand possible afin de le superposer avec une grande visette –entre 6 et 8 mm de diamètre interne- pour que cette dernière ne réduise pas la luminosité ambiante. Une visette de grande taille ne réduit pas la lumière disponible et offre des conditions de tir crépusculaire tout à fait acceptables. L’avantage déterminant en faveur de la visette est qu’elle oblige l’archer à regarder au travers de la corde.Cela garantit un alignement parfait de l’ensemble des organes de visée et du plan de poussée de la flèche. C’est le système le plus précis.

Tuons les idées reçues :

- Une petite visette n’offre pas plus de précision qu’une grande. Seule la superposition visuelle des cercles optimise la précision.
- Le pin utilisé d’un viseur à points multiples ne doit pas être placé au milieu du champ visuel de la visette, mais c’est l’ensemble du corps circulaire du viseur qui doit rester superposé avec le cercle interne de la visette à pleine allonge.
- Il est tout à fait possible de tirer les deux yeux ouverts avec une visette. Je pratique la visée « deux yeux ouvert » avec mon équipement de compétition dont le trou de la visette est de 1 mm et le scope grossissant.


[img][/img]


Dernière édition par Fred le Lun 9 Fév 2009 - 8:21, édité 1 fois

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:31

...Le No Peep, ou le Bow anchor Sight (dit BAS) :

Ce système est un alignement virtuel qui s’additionne à la ligne de visée. Le système amène l’archer à vérifier son ancrage en observant de façon optionnel un tube optique qui remplace la visette. Ce système demande une certaine adaptation car l’archer devra l’avoir étalonné au préalable en le positionnant de façon à avoir le bon repère à pleine allonge et avec une position confortable d’ancrage. Le risque est que le BAS ou No peep ne garantit pas un alignement idéal puisque l’archer le regardera à côté de la corde, et qu’il faudra une certaine maturité à l’archer pour faire un réglage fiable du système avec une position académique. Une mauvaise mise en œuvre du BAS ou du No peep peut conduire l’archer à rendre l’erreur systématique.



Dernière édition par Fred le Mar 10 Fév 2009 - 23:12, édité 4 fois

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:38

...Le réglage du viseur :

On règle un viseur dans le sens de l’erreur. C’est-à-dire qu’on monte le viseur lorsqu’on tire trop haut, puisque la ligne de visée étant invariable, monter son viseur revient à descendre son arc. De même, un archer qui tire à droite décalera son viseur vers la droite et inversement. Un thème revient régulièrement à propos du réglage de la hausse du viseur : je tire toujours trop bas !

Nous avons dit que la ligne de visée est pratiquement parallèle à la flèche à pleine allonge. Les archers qui se convertissent du tir sans viseur au viseur ont tendance à conserver leur ancrage haut dans le visage. L’encoche se situe alors assez proche de l’œil, et le pin de visée se retrouve à peu près à la même distance du fût. La seule solution consiste à modifier son ancrage pour accroître l’écart œil/encoche afin d’ augmenter celui entre le pin et le tube de la flèche...

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:39

La fibre optique et la taille du pin :

Les viseurs de chasse modernes ont des pins en fibres optiques. La plupart d’entre eux proposent les couleurs ambre, rouge et verte. La couleur verte est celle que l’archer pourra utiliser le plus tard pour les tirs crépusculaires. C’est donc le pin vert qu’il faudra régler à la distance la plus courte, puisque les tirs en conditions de pénombre doivent être le plus court possible pour être précis. Le pin ambre est celui qui disparaîtra le plus vite.

Il existe des viseurs dont les pins en fibre optiques sont très longs. La longueur de la fibre détermine l’indice crépusculaire du viseur. Une fibre longue et exposée à un minimum de lumière sera toujours plus lumineuse qu’une fibre courte ou masquée. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas couvrir le « stockage » de fibre enroulé autour du viseur avec un « wrap » de camouflage.

Les viseurs à fibres optiques sont généralement disponibles en deux tailles de diamètre de fibre : 0,19 et 0,29. La première taille, plus fine, est à privilégier pour le tir 3 D à longue distance. La finesse des pins offre l’opportunité à l’archer d’affiner la visée sans masquer la cible de manière excessive. Le chasseur à l’arc va privilégier le pin 0,29 qui est beaucoup plus lumineux en condition crépusculaire.

On trouve sur le marché des fibres optiques en « tritium ». Ces derniers ont une taille de 0,40 et la particularité d’émettre un halo de lumière dans l’obscurité. Ce pin sera moins visible en plein jour qu’un pin 0,19 ou 0,29, et sa grosse taille peut dérouter au début. Son usage est en revanche un avantage déterminant à l’aube et au crépuscule puisque le point sera toujours visible sans pour autant éblouir l’archer...

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:40

Le Led lumineux :

On peut se demander la raison de l’installation d’un led lumineux sur les viseurs de chasse. Allumer le led conduit à éclairer artificiellement les fibres optiques. La conséquence est immédiate : la pupille est éblouie par l’excès de lumière et se referme. Le chasseur à l’arc perdra immédiatement la perception de la cible qui est derrière le pin. Pourquoi, ou quand utiliser un led ? Pour le tir au blind par exemple, les chasseurs nord-américains sont friands d’affût au sol dans un blind - tente d’affût- dont l’intérieur est noir. Le tir depuis un blind sombre, vers une ambiance lumineuse justifie à lui seul l’usage de led sur le viseur de chasse....



Dernière édition par Fred le Mar 10 Fév 2009 - 23:13, édité 3 fois

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:40

Le multi-point contre le mono-point réglable :

Le viseur multi-point est le plus courant. Le principe est d’étalonner chaque point à une distance déterminée. Le point le plus haut est généralement le vert, car c’est le plus lumineux. Il est réglé à une distance courte pour les tirs les plus faciles. Le second et le troisième point seront étalonnés à quelques mètres d’intervalle. Le chasseur à l’arc devra estimer la distance de son tir et choisir le pin correspondant. Il n’est pas exclu de placer sa cible entre deux pins du viseur si le chasseur le juge nécessaire. Le viseur à points multiples demande de l’entraînement afin de ne pas s’emmêler les « pinceaux » au moment crucial. Beaucoup de viseurs à trois points se transforment en viseur à deux points – par exemple 10 et 25 m -, voire en mono-point.



Dernière édition par Fred le Mar 10 Fév 2009 - 23:14, édité 1 fois

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:41

Il existe deux sortes de viseurs mono-point :

Le viseur à mire fixe, non-réglable, qu’on étalonne à une distance donnée et qu’on ne bouge jamais. Il est régulièrement ajusté pour de bons tirs à une quinzaine de mètres. Nous avons aussi des viseurs à mire fixe, montée sur un système de balancier qui offre la possibilité d’ajuster le viseur de 15 à 60 mètres. Cette dernière possibilité est destinée aux tireurs 3D ou « loisirs ». Les chasseurs l’utilisent en général de manière fixe, ou sur une plage de 15 à 30 mètres. L’idéal est de choisir un viseur à fibre verte, plus lumineuse, et sur lequel le corps de scope mesure au moins 4,5 cm à 6 cm de diamètre. Cette taille est importante car elle va déterminer le diamètre utile de la visette. Plus le viseur est d’un grand diamètre, plus la visette le sera, et plus la perspective d’un tir crépusculaire devient acceptable.

Je peux vous donner une idée de la perte de hausse liée à un viseur à point fixe en fonction d’un équipement :

- Mathews Drenalin de 68 Lbs @ 29,5, pour une flèche de 470 grains -30 grammes- .
- Viseur ajusté à 18 mètres.
- Le tir à 5 mètres « tape » 2 à 3 cm au-dessus des tirs à 18 mètres –réglage de base-.
- Le tir à 25 m tape 8 à 9 cm dessous le tir à 18 m.
- Le tir à 30 mètres tape 14 à 15 cm dessous le tir à 18 m.

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:42

Attention aux tirs à courtes distances depuis une plateforme d’affût. Nous avons vu que les tirs à 5 mètres « tapent » naturellement 2 à 3 cm au-dessus des tirs avec le réglage de base. La pente va encore amplifier cette hausse qui peut vous amener à tirer 5 à 7 cm au-dessus de vos tirs d’entraînement à 15 mètres à plat. Cette valeur vous garantie de blesser un chevreuil. L’usage d’un viseur pendulaire peut corriger ce problème particulier.

Le viseur pendulaire :

Le viseur pendulaire est une mire cerclée par le support du pin qui est monté sur un axe libre. Le ring du support de pin est toujours en position verticale, et ce, quel que soit l’angle du tir.
Le pin compense de cette manière le gain de trajectoire lié à la pente et offre au chasseur à l’arc l’opportunité de viser « plein spot » depuis une plate-forme d’affût ou en montagne.



Dernière édition par Fred le Mar 10 Fév 2009 - 23:24, édité 1 fois

Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Fred le Sam 7 Fév 2009 - 7:43

Le viseur « point rouge » :

Le viseur point rouge nous vient du monde des armes à feu. Il séduit souvent les archers débutants qui comptent un peu trop sur la qualité de la visée pour réussir un tir. Le principe est qu’un hologramme – point rouge, vert ou encore autre forme de mire – est projeté sur un verre. L’astuce est que ce point n’est visible que si l’œil est parfaitement en face du verre de visée. Le viseur à « point rouge » crée ainsi une ligne de visée virtuelle sans l’usage d’une visette.

Il y a une immense différence entre un « point rouge » monté sur une arme à feu et un « point rouge » monté sur un arc : Celui monté sur une arme à feu est solidaire du canon en toutes circonstances, c’est-à-dire qu’il est solidement fixé à l’arme, et que la visée virtuelle pointe obligatoirement dans le même sens que le canon de l’arme.

L’usage sur un arc demande plus de prudence : Le viseur est solidement fixé à la poignée, et l’archer ne voit son point que lorsqu’il est positionné juste en face. Cest l'archer qui fait office de montage. Sa fiabilité dans ses tirs permettra aux impacts de flèches d'attendre le point visé.

J'ai fait une expérience :

j'ai installé un pointeur laser sur sur le viseur d'un arc monté d'un holosight J'en installe un autre sur la flèche posé sur l'arc et les fait converger sur un point fixe. Il est alors stupéfiant de démontrer que les points ne sont pas stables. Il est tout à fait possible d'écarter les points en conservant la vision dans l'holosight !

Pourquoi ?

Parce qu'un viseur Holosight est toujours visible lorsque l'oeil de l'archer est face au verre de projection. Une modification de l'ancrage est compensable par une torsion de la poignée de l'arc pour ramener le viseur face à l'oeil. Les deux défauts vont alors se compenser, offrir l'illusion que la visée est fiable, alors que les pointeurs divergent de plusieurs dizaines de centimètres.

Seul un archer expérimenté pourra tirer un profit de ce type de viseur, sans que l'avantage soit réellement déterminant. L'usage de ces viseurs est très limité en Amérique du nord...

Olivier nous a fait une remarque intéressante :

Le le risque de la double faute lié à l'usage du point rouge disparaît lorsqu'on combine le viseur point rouge avec une visette. C'est tout à fait juste, puisque l'archer regarde à nouveau au travers de la corde et que le visuel du point projeté garanti alors que l'archer ne torque pas son arc. Je ne suis pas utilisateur moi même, mais je suppose qu'il faudra une visette de très grande taille pour conserver une visibilité correct en basse lumière.


Fred
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 46
Localisation : Eschentzwiller
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les différents viseurs de chasse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum